Découpe au laser femtoseconde pour la chirurgie de la myopie

Principe

Le laser femtoseconde appliqué à la chirugie réfractive réalise la résection cornéenne, en créant des micro bulles de gaz qui, de proche en proche, vont cliver la cornée selon un plan de résection donnée. Le lasik bénéficie des avancées du laser femtoseconde qui permet de créer un volet dont l'épaisseur et les dimensions sont programmées avec précision. La précision du laser est de l'ordre de 4 microns (4 millièmes de millimètres).

Les lasers femtoseconde sont des lasers à haute densité. Ils ont un spectre d'action agissant dans l'infrarouge avec une longueur d'onde variant entre 1030 et 1060 nanomètres. Ils permettent de fournir des impulsions très brèves avec une puissance de crête élevée malgré une énergie fournie peu importante. Le laser femtoseconde induit des impulsions laser d'une durée d'une femtoseconde (correspond à 0.000000000000001 soit 10-15 secondes, c’est-à-dire un millionième de milliardième de seconde).

Chaque impulsion de laser entraîne sur la matière une ruputure des liaisons entre l'électron et le noyaux de l'atome, et réalise un plasma qui diffuse à une vitesse supérieure à celle du son. L'extension ultra rapide de ce plasma  abaisse sa température empêchant tout effet thermique. La création rapide de ce plasma dans une unité de lieu, créé une onde de choc entraînant à son tour une bulle de cavitation. Celle-ci déplace les structures adjacentes. C'est la succession de ces bulles qui permet la création d'une ligne de fracture selon la forme désiré.

L'effet thermique et mécanique de chaque impact, ne s'étend que sur 1 µm préservant les structures avoisinantes.

Les différents points de photodissection peuvent êtres controlés par le pilotage d'un logiciel. Leurs positions varient à haute vitesse en différents endroits de la cornée. Ensuite, les impacts sont programmés selon une forme variable, soit en trame en spirale ou en tunnel afin de créer un plan de clivage horizontal vertical, ou oblique.

Pour la création du volet lors du lasik avec le laser femtoseconde, des logiciels permettent de déterminer l'espacement de chaque spot, leur profondeur, leur répartition permettant d'obtenir la taille, la forme, la profondeur d'un volet avec une très grande précision.

Modalités d'utilisation du laser femtoseconde pour l'opération de la myopie

Les impulsions laser sont effectuées après avoir réalisé l'aplanation de la cornée. Elle est réalisée via une interface patients-laser par l'assemblage d'un anneau de succion et d'un cône d'applanation. Celui-ci aplati la cornée et produit une surface de référence pour contrôler la profondeur de la découpe. Des indicateurs d'aplanation s'allumeront sur un écran pour indiquer le statut d'aplanation.

L'assemblage de l'anneau de succion immobilise l'oeil par rapport au cône d'aplanation rendant tout mouvement impossible.

Le chirurgien choisi la surface de la découpe et l'ensemble des options de découpe, la profondeur exacte, la forme de la découpe ainsi que la forme des berges de la cornée grâce à la précision du laser femtoseconde. Le laser femtoseconde permet de réaliser d'autre segments de découpe pour d'autres chirurgies cornéennes.

Le laser effectue les contrôles finaux du système avant la découpe.

 

Mis à jour le 12/15